annuler
Affichage des résultats de 
Afficher  uniquement  | Rechercher plutôt 
Vouliez-vous dire : 
C_Fun
Gestionnaire de la communauté
Gestionnaire de la communauté

max-van-den-oetelaar-buymYm3RQ3U-unsplash.jpg

 

Nous savons tous combien le bien-être est primordial, mais soyons honnêtes, à l’heure actuelle, il n’est pas facile de regarder la vie sans avoir l’impression que quelque chose ne va pas.

 

Bonne nouvelle! Il est tout à fait naturel de ressentir toute une gamme d’émotions et, en prenant conscience que nous sommes nombreux à vivre des émotions fortes, nous cultiverons le courage dont nous avons besoin pour affronter l’avenir avec un peu d’espoir.

 

On pense souvent à tort qu’une « bonne santé mentale » signifie se sentir heureux et qu’une « mauvaise santé mentale » signifie se sentir triste. En fait, une vie saine sur le plan mental englobe toute la gamme des émotions humaines, même les plus désagréables comme la tristesse, la peur et la colère.

 

Comme l’Association canadienne pour la santé mentale (ACSM) le mentionne à l’occasion de la Semaine de la santé mentale, se mettre au défi de dire ce que l’on ressent, plutôt que de chercher à le dissimuler, réduit l’intensité des émotions négatives et favorise le bon fonctionnement du cerveau. Le fait de nommer les émotions diminue l’activité de l’amygdale, la partie du cerveau qui dicte notre réponse face à la peur et au stress, et augmente l’activité des régions de contrôle préfrontales, des parties du cerveau associées à la régulation et à la compréhension des émotions.

 

Vous vous sentez las?

 

Même en période d’anxiété et de stress extrêmes, nous pouvons protéger notre santé mentale pour éviter de simplement la perdre. Le fait d’ignorer ce que nous ressentons peut avoir des répercussions sur notre perception de nous-mêmes, sur nos relations, sur notre productivité au travail, sur notre motivation et peut se traduire par des problèmes de santé à long terme.

 

Un nouvel article d’Adam Grant, un leader d’opinion, examine comment le fait de se languir – ou de se sentir perpétuellement déprimé – est un facteur de risque de la maladie mentale. Le danger réside en partie dans le fait que, lorsque nous nous languissons, nous ne remarquons pas « l’engourdissement du plaisir » ou la « diminution de la volonté ». L’indifférence à notre indifférence laisse silencieusement la solitude se glisser dans nos vies, réduisant notre motivation et perturbant notre capacité de concentration.

 

Que faire pour retrouver notre mieux-être quand il semble avoir pris la clé de champs?

 

  1. Accordez-vous le droit de ressentir pleinement les émotions : Nommez-les tout haut, écrivez-les, et si vous êtes à l’aise de le faire, parlez-en à un ami. Utilisez l’outil d’introspection de l’ACSM pour faire le point sur votre état d’esprit et reconnaître le moment où vous devriez prendre une distance, utiliser l’application Calm pour vous recentrer et regagner votre concentration.
  2. Participez à la discussion sur le mieux-être et partagez vos expériences pour aider à éclairer la voie : Les études démontrent que le soutien entre pairs est un moyen efficace d’améliorer la résilience et qu’une bonne conversation qui tombe à point nommé peut créer une onde de choc pour quelqu’un dans le besoin.
    1. Prenez note des moyens que vous prenez pour favoriser votre santé mentale et partagez-les au sein de votre cercle d’influence. Démarrer un groupe de clavardage, envoyez un courriel ou planifiez une pause-café (ou thé) pour mettre les idées en commun. 
  3. Trouvez un moyen d’aider à alléger la charge des autres : Lorsque nous donnons aux autres et à nous-mêmes, nous ressentons un regain de joie intentionnelle, ce qui donne un grand sens à notre vie et un fort sentiment de collaboration.
  4. Demandez de l’aide en santé mentale lorsque vous vous sentez submergé : Personne ne mérite de souffrir en silence et, lorsque vos émotions vous submergent, sachez que vous n’êtes jamais seul.

Que faites-vous de nouveau pour vous soutenir? Si vous êtes à l’aise pour le faire, partagez vos réflexions ci-dessous.